La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 05 56 66 78 02
logo Biocoop
Biocoop Gujan-Mestras
Mes courses en ligne

Kéfir de brebis, le produit plaisir

Kéfir de brebis, le produit plaisir

Le 18/06/2020

Souvent consommé dans le cadre de cure, le kéfir est un produit que la marque Bernard Gaborit ne cesse de réinventer. Focus sur une gamme de produits et de son dernier né au lait de brebis, doux et riche en protéines.

     
Souvent consommé dans le cadre de cure, le kéfir est un produit que la marque Bernard Gaborit ne cesse de réinventer. Focus sur une gamme de produits et de son dernier né au lait de brebis, doux et riche en protéines.

 
LE KÉFIR, PORTRAIT ROBOT D’UN PRODUIT
  

Le kéfir est une boisson fermentée à base de lait. Il appartient à la famille des yaourts, même s’il est plus liquide que ces derniers. Il est très doux et non sucré. Dans la composition du kéfir, la mention du « sucre » ne renvoie donc qu’au sucre naturel du lait : le lactose.
 
Légèrement pétillant du fait de la fermentation, le kéfir a aussi une action levante, quand il est utilisé comme ingrédient de cuisine, par exemple en pâtisserie. Avec du kéfir dans vos préparations, les pancakes, les crêpes seront plus légers, plus aériens que sans son ajout. Il ne modifie pas le goût du produit fini, mais le sublime.
    
  
      


  
 

Dégusté à la cuillère, le kéfir révèle une petite effervescence en bouche qui le distingue immédiatement d’un yaourt. Chez Bernard Gaborit, le kéfir est proposé en pot en verre pour celles et ceux qui préfèrent le déguster, un peu comme un entremet, plus que le boire. Une présentation et un usage qui le distinguent des autres kéfirs que l’on peut trouver en vente sur le marché français.
 
Le kéfir est un produit peu calorique qui contient une forte densité de probiotique et de micro-organismes. Il peut se consommer en fin de repas, en cuisine, lors de cure et de détox.

 

UNE HISTOIRE DE LAIT ET DE TEXTURES 

 
Dans le kéfir, tout est une histoire de lait. Selon celui qui est utilisé dans chaque recette, les goûts et les textures ne seront pas les mêmes et révèlent ainsi des nuances très appréciables.
 
Chez Bernard Gaborit, le kéfir a une signature gustative plus douce, beaucoup moins acide pour l’organisme que les autres spécialités auxquelles sont habitués les consommateurs.

  
     


             

LE LAIT DE BREBIS
   

Au lait écrémé, le kéfir au lait de brebis  est un produit riche en protéines. En bouche, son onctuosité couvre délicatement le palais et il propose un jeu de texture assez inédit allié au goût subtil du lait animal.
 
Le lait de brebis provient du GIE Lait Bio Pays de la brebis dans l’Aveyron avec lequel Bernard Gaborit travaille en toute confiance. Il répond pleinement à son cahier des charges exigeant.
 
C’est aussi une alternative parfaite au lait de vache.
    

LE LAIT DE CHÈVRE
 

Le kéfir au lait de chèvre est composé de lait entier. Dans la gamme des kéfirs Bernard Gaborit, c’est le produit qui a le plus de consistance.
 
Ce kéfir peut tout à fait s’inscrire dans un régime alimentaire flexitarien.
  

LE LAIT DE VACHE
 

Le kéfir au lait de vache est proposé à la fois nature et à l’extrait bio de  citron. C’est un produit très fin en bouche et qui révèle une douceur de lait très appréciée.

    
GABORIT, L’EXIGENCE LAITIÈRE 
     

En plus d’être transformateur, Bernard Gaborit est aussi éleveur et agriculteur. Sa ferme et celle des éleveurs partenaires locaux sont certifiées Bio Cohérence et assurent une grande qualité de fourrage pour les animaux.
 
Le lait entrant dans la composition des produits Bernard Gaborit est produit dans des exploitations familiales où l’on ne nourrit pas les animaux avec de l’ensilage d’herbe et de maïs. Les troupeaux sont élevés en liberté et vont aux prairies. Cette alimentation est le secret d’un lait au parfum inimitable.
 
Pour proposer ce bon goût laitier, Bernard Gaborit choisit de ne pas ajouter de poudre de lait dans ses recettes. Le lait n’est pas homogénéisé : la matière grasse n’est pas éclatée en fine particules. La preuve ? A la surface de ses produits demi-écrémés ou au lait entier, on peut observer une fine couche de crème. La gage d’une exigence au service d’un produit simple et aux nuances délicates en bouche.
 

Retour